John Grisham, un écrivain à succès !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

John Grisham, un écrivain à succès !

Message par Max le Lun 31 Mar - 16:46

John Grisham nous vient des Etats-Unis, où depuis maintenant plus de douze ans, il rallie les foules aux portes des librairies à la sortie de chacun de ses nouveaux romans. Pourquoi un tel succès ? Les raisons potentielles sont tellement nombreuses qu'on ne pourrait toutes les citer, et pourtant, parmi elles figurent assurément la passion qu'il voue à l'écriture, sa connaissance parfaite du milieu juridique et son talent pour le raisonnement, son aisance naturelle à écrire et son imagination débordante, la singularité de ses personnages et l'originalité de ses romans,... Vous l'avez compris, les chefs d'oeuvre de John Grisham sont à ne pas manquer, mais attention, quand on y a goûté, on ne peut plus s'en passer !

Le parcours de John Grisham est pour le moins particulier et il y a fort à parier qu'il n'est pas pour rien dans la superbe réussite de Grisham, on ne devient pas l’un des plus grands écrivains contemporains du moment, un spécialiste du suspens et un as du thriller par hasard !

John Grisham né dans l’Arkansas en 1955, petit, il rêve de devenir un joueur de baseball professionnel, seulement voilà, pour cela on a le talent ou on ne l’a pas, et très vite, le petit John, déjà clairvoyant comprend qu’il n’aura pas le talent nécessaire pour accomplir ce rêve. Il fonce donc tête baissée dans les études, et avec succès, puisqu’il sort majeur de se promotion à l’université d’Etat du Mississipi et obtient haut la main son diplôme de Droit. John Grisham choisit de se spécialiser dans le droit criminel, prémisses de sa passion pour les polars ? Toujours est-il qu'il pratiquera le Droit pendant près de 10 ans dans le Mississipi, un Etat, soit dit en passant, au lourd passé et encore bien loin d'être tranquille à l'époque.
Seulement voilà, John Grisham a une autre passion, l’écriture ! Seulement voilà, difficile d’y consacrer suffisamment de temps en courant d'audiences en audiences, en siégeant à la chambre des représentants de l’Etat et en travaillant d’arrache pied, pas loin de 70 heures par semaine !
Un jour, lors d'une audience, il se trouve confronté à l’histoire d’une fillette violée, John Grisham particulièrement touché décide d'en faire un roman, se levant avant le soleil chaque jour pour pouvoir y consacrer un peu de temps. Après de nombreux refus, une maison de presse l’accepte enfin, Non coupable est publié mais en très peu d’exemplaires.

Loin de se laisser abattre, Grisham est bien décidé à continuer d'écrire et c’est avec son second roman, La Firme, connu de tous et adapté au cinéma, que Grisham, le maître du suspens et des manipulations diaboliques en tous genres, se fait connaître. Il vend les droits cinématographiques de son roman pour 600 milles dollars, La Firme reste pas moins de 47 semaines consécutives dans la célèbre liste des best-sellers du New-York Times, devenant par la même occasion, le roman le plus vendu de l’année 1994 !

Face à ce grand succès, John Grisham cesse ses activités juridiques pour se consacrer à plein temps à l’écriture. Pourtant, loin d’oublier le Droit, ce dernier a une place essentielle dans la plupart de ses romans. Avocat désabusé, jeune avocat plein de promesse, avocat alcoolique et finit,… les personnages de ses livres sont variés et singuliers, tous dépeint avec brillo et une bonne touche d’ironie, et bien souvent juristes !
Vient alors le 3ème roman de Grisham, L’affaire Pelican qui passe directement par la case première place de la liste des best-sellers, puis, Le Client, qui lui aussi, connaîtra un franc succès, comme toutes ses oeuvres qui suivront.

A la fréquence d’un roman par an environ, Grisham est d’ores et déjà considéré comme l’un des meilleurs écrivains dans sa catégorie, sa plume parfois tranchante, sait se faire douce et attendrissante, et que ses « héros » (si on peut les appeler ainsi) soient malhonnêtes, alcooliques, désabusés ou jeunes et naïfs, l'on s’y attache férocement !

Du même auteur également : L’Idéaliste, Le maître du jeu, L’associé, Le Testament, L’Engrenage ou encore La dernière récolte, un roman qui se distingue des autres, pas d’avocat ici, pas vraiment de polar non plus, mais un récit quasi autobiographique relatant la vie d’ouvriers agricoles dans le fin fond du Mississipi, récit raconté par l’intermédiaire d’un petit gars de 7 ans à l’esprit vif et aiguisé, émouvant et amusant à la fois, un roman réellement magnifique !




~~~~~~~~~~~~~~~~~~~Femme du Chef~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

~~~~~~~~~~~~~~~ Amante secrète de Foldingo~~~~~~~~~~~~~

~~~~~~~~~~~~ Fan de la blondeur de Soso ~~~~~~~~~~~


Un ami est celui qui vous laisse l'entiere liberté d'être vous même ( Jim Morrison)

Max
Cowboy de L.A.

Féminin
Nombre de messages : 22758
Age : 40
Localisation : scotchée a mon PC
Date d'inscription : 16/07/2007

http://perlesaria.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum