Jérôme Rothen : Vous n’allez pas me croire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jérôme Rothen : Vous n’allez pas me croire

Message par Soso le Mar 14 Oct - 9:26

Le joueur du Paris Saint Germain et international nous livre ses vérités sur les coulisses du monde du football. Entre coups bas et joies immenses...

Dans un livre* qui vient de sortir, et qui fait déjà grand bruit, Jérome Rothen, joueur du Paris Saint Germain, revient sur sa carrière, de ses débuts à Clairefontaine à aujourd'hui, sans langue de bois. Au risque de déplaire à certains même s'il se défend de régler des comptes.

William Gallas : Une vraie truffe à l’école. Un jour la prof de math nous colle un contrôle. Elle sait que William ne comprend rien au sujet, alors elle l’autorise à utiliser son livre de cours. Eh bien même avec le bouquin sous les yeux, William récolte un 4 sur 20. On le surnommait Pierre Richard.

Didier Deschamps : à qui je dois tout, ou presque.

Sur l’une des dernières actions de la rencontre Monaco-Real Madrid, me voici en un contre un face à Zinédine Zidane. Je parviens à lui subtiliser le ballon. J’amorce une contre-attaque quand, soudain, j’entends le bruit des crampons de mon adversaire qui est en train de revenir vers moi. Son tacle par-derrière me fauche la cheville et je me retrouve au sol. Je n’ai pas vraiment mal, mais, vu qu’il ne reste que quelques minutes à jouer, je m’écroule comme un mauvais acteur de cinéma et j’en rajoute sur ma douleur. C’est de bonne guerre ; n’importe qui agirait de la même façon dans cette circonstance. Zinedine s’arrête à côté de moi, se penche et me lance: “Relève-toi, fils de pute.” Sur le coup, je me dis que ces mots lui sont sortis de la bouche par réflexe. Qu’il s’excusera, c’est sûr, à la fin du match, de les avoir prononcés. Mais non ! Il ne s’excuse pas ! Je ne comprends pas. Pourquoi tant de haine ? Je ne m’attendais vraiment pas à ça de la part du joueur que j’admire le plus au monde.

Fabien Barthez : Pour moi, cet homme demeure un mystère. Je ne sais pas ce que je lui ai fait, mais il n’a jamais pu m’encadrer. Lors de ma première convocation à Clairefontaine, tous les habitués de l’équipe de France se montrent accueillants avec moi. Tous sauf un : Barthez. Quand je l’aperçois, je vais dans sa direction pour le saluer comme par réflexe. Lui me serre la main sans me regarder. Sympa… Je ne sais pas si son comportement est dû au fait que je sois pote avec Grégory Coupet, que ma tête ne lui reviens pas ou que le personnage a déjà son cercle d’amis et que tout intrus y est malvenu, mais entre Barthez et moi, ça ne l’a jamais fait. Il ne m’a tout simplement jamais adressé la parole, ou alors pour me pourrir.

Les réponses à Rothen n’ont pas tardé à arriver :

William Gallas : “Je suis mécontent. Il n’avait pas mon accord et surtout il parle d’histoires quand on avait 16 ou 17 ans. Oui, on m’appelait Pierre Richard, mais aujourd’hui je suis père de famille”

Guy Lacombe : “Ce qui m’a le plus choqué, c’est de voir Jérôme faire la fête alors qu’on venait juste de se prendre une branlée contre Tel-Aviv et qu’un supporter était mort”

Vahid Halilhodzic : “J’ai l’impression qu’il parle beaucoup. Il a toujours trop parlé. C’est incroyable quand même qu’il ose raconter des choses fausses. C’est dégueulasse !” .


*Jérome Rothen : "Vous n'allez pas me croire..."
Editions Prolongations
18,90 euros.


Aimer, c'est se donner corps et âme.[Alfred de Musset]

"Le bonheur n’est pas au bout du chemin, c’est le chemin qui est le bonheur." Proverbe tibétain

Soso
Bras droit du Chef invisible

Féminin
Nombre de messages : 75253
Age : 44
Localisation : Rueil-Malmaison
Date d'inscription : 12/01/2007

Feuille de personnage
Nom du Personnage:
Classe:
Race:

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum