Une émission gouvernementale à la télévision ?

Aller en bas

Une émission gouvernementale à la télévision ?

Message par Frodon le Mar 28 Oct 2008 - 16:57

Le délégué interministériel à la communication dit réfléchir "à une émission gouvernementale à la télévision"
L'émission, qui aurait pour but d'expliquer les réformes en cours,
serait "consruite sur les question des Français", a expliqué lundi 27 octobre Thierry Saussez, directeur du Service d'information du gouvernement (SIG).

Elle serait diffusée "dans l'idéal évidemment sur le service public".

"Si je le fais sur TF1, on va se dire "Ben voilà, bien entendu, il est allé chez Monsieur Bouygues", a dit Thierry Saussez. "C'est ouvert", a-t-il ajouté.

Interrogé sur la forme de l'émission, il a répété que "tout est ouvert".

A côté de "la bouilloire médiatique" qui n'a "pas le temps d'ancrer un message, (...) je suis là pour ancrer les messages, les réformes, les mesures dans la durée", a précisé l'ancien publicitaire sur la chaîne Public Sénat. "Si les Français ont des questions sur le service public, sur les politiques publiques, sur les mesures ou sur les réformes qui sont mises en oeuvre, on doit mettre en oeuvre des moyens qui soient adaptés à la situation de crise", a-t-il expliqué.

"Vous n'avez pas le temps d'ancrer un message, c'est normal, ce n'est pas votre job, à vous journalistes", a-t-il déclaré à ses intervieweurs. "Moi, je suis là pour ancrer les messages, les réformes et les mesures dans la durée. C'est la différence entre le temps court de l'info et le temps long de la communication", a-t-il poursuivi.
avatar
Frodon
Nounou d'enfer

Masculin
Nombre de messages : 43899
Age : 42
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 05/02/2007

Feuille de personnage
Nom du Personnage: Meriappi Drago
Classe: Roublard
Race: Halfelin

http://frodondenimes.spaces.live.com/default.aspx

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une émission gouvernementale à la télévision ?

Message par Frodon le Mar 28 Oct 2008 - 19:33

Emission gouvernementale à la télé, une «conception dépassée»

Interview
Jean-Louis Missika, ancien responsable de la communication sous Rocard et professeur à Science Po, estime que l’idée du gouvernement de lancer une émission à la télévision «est une vision extrêmement archaïque de la communication».


Que pensez-vous de ce projet «d’émission gouvernementale» ?
Je suis surpris parce que nous sommes en 2008. C’est une vision extrêmement archaïque de la communication gouvernementale. L’efficacité serait très limitée.

C’est le retour de l’ORTF ?
Oui, c'est le retour de l'ORTF. Derrière ce projet, il y a l’idée que l’action du gouvernement n’est pas suffisamment expliquée. C’est une vision pédagogique où le citoyen est un élève à qui l'on explique combien le gouvernement est bienveillant et entreprend une action positive. C’est une conception dépassée de la relation entre gouvernant et gouvernés. Aujourd’hui, les gens demandent du dialogue, de la concertation et de la participation à la prise de décision. Le consensus doit être construit avant la décision, pas après.

Si une telle émission se retrouvait sur le service public, comme le souhaite le patron de la communication gouvernementale, ce serait grave ?
Il faudrait vérifier si c’est légal. Ça relève du CSA. La parole devrait être donnée à l’opposition, avec un temps égal. C’est déjà la règle. Si un gouvernement communique sur un temps précis sur une chaîne de service public, ce n’est pas choquant. Si l’émission devient régulière ça devient plus compliqué. Ça nous rappelle Fabius et l’émission «Parlons franc», qui était un rendez-vous hebdomadaire d’un quart d’heure, diffusé sur le service public, après le journal, lorsqu’il était premier ministre. Il y avait un temps équivalent pour l’opposition. Cela avait été assez critiqué par la droite.

Y a-t-il d’autres cas semblables dans l’histoire ?
Des rendez-vous réguliers, non. Le fait que le Président intervienne de manière exceptionnelle, c’est normal. Souvenez-vous de Mourousi et Mitterrand, avec «Ça nous intéresse Mr le Président». Il y a Valéry Giscard d'Estaing bien sûr, ou encore Chirac et son émission avec des jeunes, qui a tourné au fiasco. Dans ce cas, le temps de parole du Président n’est pas compté.

Lorsque vous étiez chef du service information et diffusion sous Michel Rocard, alors Premier ministre, aviez-vous entrepris des actions comparables ?
Nous avions fait de la publicité gouvernementale, à la télévision, comme sur la sécurité routière, l’alcool, le tabac, mais aussi sur certaines grandes mesures comme le RMI, avec Raymond Depardon. Depuis que le SIG (service d’information du gouvernement) existe, il y a toujours eu des campagnes de communication gouvernementale. Ça n’a rien à voir. Mais si le SIG utilise les moyens financiers de l’Etat pour construire des émissions régulières, et que les moyens équivalents ne sont pas mis à disposition de l’opposition, on serrait dans un déséquilibre inquiétant.
avatar
Frodon
Nounou d'enfer

Masculin
Nombre de messages : 43899
Age : 42
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 05/02/2007

Feuille de personnage
Nom du Personnage: Meriappi Drago
Classe: Roublard
Race: Halfelin

http://frodondenimes.spaces.live.com/default.aspx

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum