Lahoud dit avoir mis le nom de Sarkozy sur ordre

Aller en bas

Lahoud dit avoir mis le nom de Sarkozy sur ordre

Message par Frodon le Mer 23 Sep 2009 - 22:12

Imad Lahoud a déclaré mercredi au procès Clearstream avoir recopié le nom de Sarkozy sur demande de Gergorin
L'informaticien a affirmé mercredi au tribunal correctionnel de Paris avoir, en mars 2004, ajouté les noms patronymiques de Nicolas Sarkozy dans les listings Clearstream.

Il avait déclaré auparavant avoir récupéré les listings authentiques sur ordre de la DGSE, de Jean-Louis Gergorin, puis du général Rondot.



Un procès à suivre sur Internet avec les journalistes de France 2

• En direct sur le compte Twitter d'Amaury Guibert

• Chaque jour un compte-rendu d'audience sur le blog de Dominique Verdeilhan
"Tout ce que dit M. Lahoud est faux, tout est inventé", avait alors réagi l'ancien vice-président d'EADS, Jean-Louis Gergorin. "

A l'été 2003, Imad Lahoud, ex-trader et mathématicien, avait récupéré auprès du journaliste Denis Robert et de l'ancien auditeur stagiaire Florian Bourges un certain nombre de fichiers bancaires authentiques de la chambre de compensation luxembourgeoise Clearstream. Ces fichiers, qui ont ensuite été falsifiés, ont atterri un an plus tard sur le bureau du juge Renaud van Ruymbeke.

Lahoud accuse Gergorin
"J'ai manipulé Denis Robert et Florian Bourges: c'étaient les ordres, je me suis exécuté. Les ordres de la DGSE d'une part, ensuite de Jean-Louis Gergorin (ex-vice-président d'EADS) et pour finir de Jean-Louis Gergorin et de Philippe Rondot", ex-conseiller du ministre de la Défense pour le renseignement et les opérations spéciales. "Je ne suis pas la source que décrit Jean-Louis Gergorin", "j'ai conservé tous ces documents" pour lui, mais "je n'ai pas fabriqué les listings Clearstream". "C'est M. Gergorin qui me demande d'aller les chercher et je m'exécute". "Je me sentais obligé, j'étais sa chose, je le reconnais aujourd'hui, j'ai fait ce qu'il m'a demandé de faire", a-t-il encore déclaré au tribunal correctionnel, dans une version toute nouvelle.

"Un tissu de contrevérités" a réagi Gergorin
"C'est un tissu total de contrevérités pour ne pas dire de mensonges", a-t-il renchéri, ", a alors réagi l'ancien vice-président d'EADS, Jean-Louis Gergorin.

Le tribunal correctionnel tente d'établir les rôles d'Imad Lahoud et de Jean-Louis Gergorin dans la falsification des fichiers au coeur de l'affaire Clearstream jugée jusqu'au 23 octobre à Paris. Ces listings bancaires falsifiés ont été transmis au juge Renaud van Ruymbeke afin de faire croire que certaines personnalités, dont Nicolas Sarkozy, détenaient des comptes occultes.

Au cours de la procédure, Jean-Louis Gergorin s'est plaint de ne pas être le "corbeau", mais plutôt "le pigeon" de l'histoire, tandis qu'Imad Lahoud, qui n'a cessé de varier dans ses déclarations, a reconnu fin 2008 avoir ajouté le nom de Nicolas Sarkozy.
avatar
Frodon
Nounou d'enfer

Masculin
Nombre de messages : 43899
Age : 42
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 05/02/2007

Feuille de personnage
Nom du Personnage: Meriappi Drago
Classe: Roublard
Race: Halfelin

http://frodondenimes.spaces.live.com/default.aspx

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum