"Troisième chronique du règne de Nicolas 1er" !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Troisième chronique du règne de Nicolas 1er" !

Message par Frodon le Mer 6 Jan - 18:15

Le Rambaud nouveau est arrivé! Plus sombre, toujours implacable, voici la "Troisième chronique du règne de Nicolas 1er"
Au-delà de la satire, ces 170 pages assassines dressent un bilan plus pertinent de douze mois de présidence (de l'été 2008 à l'été 2009) que maintes rétrospectives.

Souvenez-vous : 15 septembre 2008. Spectaculaire faillite d'une grande banque américaine. Le spectre de 1929 renaît.

Le chroniqueur imagine alors "le chevalier de Guaino" surgissant dans le bureau de "Son Maître" :

"J'avais raison, Sire ! dit-il en se raclant la gorge. L'aristocratie financière meurt de ses turpitudes !

-Tu t'calmes et tu expliques ...

- Lehman Brothers vient de tomber !

-Y s'est fait mal ?"
-C'est l"une des plus puissantes banques en Amérique, Sire. Zéro ! Ruinée ! Plus de joujou ! Des milliards envolés !"


Bref, l'effondrement (croyait-on) de la spéculation et du capitalisme sans frein incarnées par les années Bush. Patrick Rambaud le rappelle, "notre monarque visionnaire" avait longtemps "prôné l'endettement des ménages " qui conduisit les Etats-Unis à la crise immobilière, puis financière. Croyez-vous qu'il en fut embarrassé ? Que nenni : le chef de l'Etat en profita pour se poser sans gêne en pourfendeur des banquiers et lancer à New York, devant un parterre de "huit cents invités qui avaient chacun payé leur place entre vingt mille et soixante-quinze mille dollars " un vibrant appel à "punir les responsables de la crise".

"Notre Gourmand leader avait la manie du contrôle"
Ce revirement, souligne l'auteur, fut assez peu mis en exergue car "Notre Gourmand leader avait la manie du contrôle et rêvait d'une information nationale aussi lavée qu'à l'époque de Charles 1er de Gaulle, quand le marquis de Peyrefitte, chaque soir, donnait son visa ou ses coupes à propos des nouvelles que devait livrer la gazette télévisée".

L'auteur de "La Bataille" (prix Goncourt 1997), lui, n'oublie rien. Une des grandes vertus de son livre est de nous remettre en mémoire quelques méfaits tus, ou oubliés. Qui se souvient, par exemple de ce policier algérien assassiné dès son retour au pays, après avoir été expulsé de France ? "S'étant vu refuser le droit d'asile, l'homme dut rentrer dans son pays où il fut tué le lendemain".

Tirée à 55.000 exemplaires, cette "Troisième chronique du règne de Nicolas 1er" vaut les deux précédentes : si l'effet de surprise stylistique (parodie de Saint-Simon) s'est quelque peu émoussé, la critique n'a rien perdu de son mordant ni de son acuité. Comme l'injonction finale du pamphlétaire ("ah Sire, pourquoi n'abdiquez-vous pas, comme Dioclétien, comme Charles Quint...") a peu de chances d'être entendue, la "Quatrième chronique du règne de Nicolas 1er" est attendue en janvier 2011. La cinquième - en 2010 -sera-t-elle la dernière ?

-> "Troisième chronique du règne de Nicolas 1er" Patrick Rambaud (Grasset, 14 euros).

Frodon
Nounou d'enfer

Masculin
Nombre de messages : 43899
Age : 40
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 05/02/2007

Feuille de personnage
Nom du Personnage: Meriappi Drago
Classe: Roublard
Race: Halfelin

http://frodondenimes.spaces.live.com/default.aspx

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum