Après le séisme au Chili: alerte au tsunami levée

Aller en bas

Après le séisme au Chili: alerte au tsunami levée

Message par Frodon le Dim 28 Fév 2010 - 14:13

Le ministère de l'Intérieur chilien fait état d'au moins 300 morts dans le séisme de magnitude 8,8 de samedi
Jusqu'à 2 millions de personnes sont sinistrées dans les zones les plus touchées, aux alentours de Concepcion à 400 km au sud de la capitale Santiago.

Les alertes au tsunami, lancées samedi sur les côtes du Pacifique à la suite du séisme, ont été levées par les autorités américaines. Au Japon, 320.000 personnes ont été évacuées par précaution.

Au Chili, l'écrasante majorité des victimes, 90%, ont été tuées dans leur sommeil, surprises dans leur lit par le tremblement de terre de magnitude 8,8. Les dégâts sont spectaculaires dans la zone côtière de Concepcion: des dizaines de maisons détruites, des voitures écrasées sous les décombres, des routes éventrées et des ponts détruits, tel le grand viaduc sur le fleuve Bio Bio.

Le gouvernement chilien a demandé aux pays qui ont offert une aide de ne rien envoyer avant que les services de secours n'évaluent avec précision les priorités, pour ne pas "détourner" une aide peut-être plus urgente à Haïti.

L'épicentre de la première secousse (8,8 sur l'échelle de Richter), enregistrée à 3h34 locales (6h34 GMT), a été localisé à une centaine de kilomètres au nord de la ville chilienne de Concepcion (plus de 400.000 habitants), à 100 km au sud-ouest de Talca et à plus de 400 km au sud de la capitale Santiago. La secousse, ressentie jusqu'en Argentine, a été fortement ressentie dans la capitale, où nombre d'habitants étaient encore éveillés. Elle a été plongée dans le noir tandis que des immeubles tremblaient et que les télécommunications étaient coupées.

Une demi-douzaine de répliques de magnétude supérieure à 6 sur l'échelle de Richter ont été ressenties après le tremblement de terre initial. La présidente chilienne sortante Michelle Bachelet a appelé la population à garder son calme, précisant que plusieurs régions du pays étaient privées d'électricité. Plusieurs heures après, beaucoup d'habitants refusaient de regagner leur domicile, effrayés par la soixantaine de répliques au séisme ressenties dans la journée. Le président élu Sebastian Pinera, qui doit entrer en fonction le 11 mars, a évoqué pour sa part d'importants dégâts aux infrastructures du pays.

Peur du tsunami: alerte levée
A la suite du séisme au Chili, des vagues de tsunami ont traversé l'ensemble de l'océan Pacifique. Les autorités américaines ont levé dimanche l'alerte au tsunami émise pour tous les pays riverains du Pacifique après le séisme de magnitude 8,8 survenu samedi au large du Chili. Plus prudentes, les autorités japonaises se sont contentées de baisser d'un cran le niveau d'alerte au tsunami, passé de "majeur" à "normal".

Au Japon, des vagues et élévations du niveau de la mer de 30 à 120 cm, voire 145 cm, ont été répertoriées dimanche matin. Le niveau de la mer est brusquement monté, franchissant les digues et recouvrant les quais de plusieurs ports sur la côte septentrionale, mais aucune victime, ni aucun dégât important n'a été signalé.

Les autorités nippones avaient ordonné l'évacuation de 320.000 personnes dans trois préfectures du nord de l'archipel. L'ordre concerne les zones côtières des préfectures d'Aomori, Iwate et Miyagi, au nord de l'île principale japonaise de Honshu. Les habitants ont reçu l'ordre d'évacuer le littoral et de se rassembler dans des écoles ou des bâtiments publics, où des couvertures, de l'eau et de la nourriture ont été stockées.

Au départ, le gouvernement américain avait lancé une alerte au tsunami au Chili, au Pérou, à la Colombie, au Panama, au Costa Rica et à l'Antarctique, puis à l'Amérique centrale et la Polynésie française. Il avait ensuite étendu la vigilance à l'ensemble des côtes pacifiques, notamment dans l'archipel d'Hawaï, la côte ouest des USA et les régions côtières de la province de Colombie-Britannique, au Canada. Le Japon avait pris la même mesure auparavant, suivi par l'Australie et la Nouvelle-Zélande.

Une vague de 2,34 mètres a touché la ville côtière chilienne de Talcahuano, ainsi que 10 autres localités côtières du centre du pays, selon le Centre d'alerte au tsunami pour le Pacifique.

Par ailleurs, la Russie a levé dimanche matin l'alerte au tsunami qu'elle avait lancée pour la péninsule du Kamtchatka et les îles Sakhaline à la suite du séisme au large du Chili. Aux Philippines, des milliers de personnes ont fui les zones côtières du Pacifique, selon les autorités.

L'île de Pâques partiellement évacuée
Michelle Bachelet a ordonné une évacuation partielle de l'île de Pâques, située dans le Pacifique sud à 3.500 km à l'ouest des côtes chiliennes, en raison du risque de vagues gigantesques provoquées par le séisme. La marine chilienne a mené samedi les opérations dans plusieurs secteurs de l'île volcanique, qui compte près de 5.000 habitants.

Par ailleurs, les vagues géantes qui ont submergé la moitié basse de l'île de Robinson Crusoé, dans l'archipel de Juan Fernandez, a fait 5 morts et 11 disparus. L'île située à environ 700 km des côtes compte environ 650 habitants. Parmi eux, un groupe d'une dizaine d'archéologues sous-marins français qui menaient des recherches et dont on est sans nouvelle pour l'heure. Un pilote d'avion, qui se rend régulièrement dans l'archipel, Fernando Avaria, a déclaré à la télévision nationale chilienne que dans la baie de Cumberland "tout ce qu'il y avait sur trois kilomètres a disparu".

L'alerte au tsunami levée en Polynésie française
L'alerte au tsunami déclenchée samedi en Polynésie française a été levée. Le premier archipel touché, celui des Gambier, au Sud-Est de la Polynésie française, n'a pas subi de dégâts. Les îles de Tahiti et Moorea, qui concentrent la majeure partie de la population polynésienne, ont été touchées aux alentours par quelques vagues de moins de 50 cm. Une série de vagues de 2 à 4 mètres ont touché les Marquises sans faire de victmes, selon le Haut-commissariat.

Un précédent séisme au large du Japon, quelques heures plus tôt
Un peu plus tôt, de l'autre côté du Pacifique, un précédent séisme sous-marin s'est produit au sud du Japon, à une profondeur de 22 km, et son épicentre a été localisé à 81 km de la ville de Naha, sur l'île d'Okinawa, selon l'institut de géophysique américain (USGS). L'Agence météorologique japonaise a émis une alerte au tsunami, levée un peu plus tard en raison de petites vagues, d'environ 10 centimètres de hauteur, arrivées sur le sud d'Okinawa.

Près de 20% des séismes les plus violents dans le monde frappent le Japon. Ce pays se trouve à la jonction de deux plaques tectoniques.

Les réactions affluent
Le président américain Barack Obama a évoqué samedi "des centaines" de morts et déclaré que les Etats-Unis "étaient prêts à aider" les autorités du pays pour les opérations de secours et de reconstruction. "Nous surveillons de près la situation, notamment la possibilité d'un tsunami", avait déclaré plus tôt le porte-parole de la Maison Blanche, Robert Gibbs. "Nos pensées et nos prières vont aux Chiliens et nous nous tenons prêts à les aider", a-t-il ajouté.

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a exprimé ses condoléances et a indiqué qu'une aide de l'ONU était disponible si le gouvernement chilien en avait besoin.

L'Union européenne, par la voix de sa haute représentante pour les affaires étrangères, Catherine Ashton, s'est dit prête à fournir l'aide nécessaire aux victimes du séisme. Elle a assuré qu'elle resterait "en contact étroit" à ce sujet avec la présidente chilienne Michelle Bachelet et son succcesseur élu Sebastian Pinera. dans la foulée, le président de la Commission européenne, Jose Manuel Barroso, a annoncé l'envoi par l'UE de trois millions d'euros pour venir en aide au Chili.

Le président français Nicolas Sarkozy a fait part samedi de sa "profonde émotion" à l'annonce du puissant séisme qui a frappé le Chili, en exprimant "sa profonde solidarité" aux autorités et au peuple de ce pays, dans un communiqué.
avatar
Frodon
Nounou d'enfer

Masculin
Nombre de messages : 43899
Age : 42
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 05/02/2007

Feuille de personnage
Nom du Personnage: Meriappi Drago
Classe: Roublard
Race: Halfelin

http://frodondenimes.spaces.live.com/default.aspx

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le séisme au Chili: alerte au tsunami levée

Message par Frodon le Dim 28 Fév 2010 - 20:09

Après le séisme au Chili: scènes de pillage

300 personnes ont péri samedi dans le séisme qui a frappé la région de Concepcion, où des pilleurs sévissaient dimanche
De plus, 100 personnes étaient piégées dimanche par la chute d'un immeuble de 14 étages à Concepcion. Le séisme a fait près de 2 millions de sinistrés aux alentours de cette ville située à 400 km au sud de la capitale Santiago.

Par ailleurs, les alertes au tsunami lancées sur les côtes du Pacifique après le séisme ont été levées.

Au Chili, l'écrasante majorité des victimes, 90%, ont été tuées dans leur sommeil, surprises dans leur lit samedi par le tremblement de terre de magnitude 8,8. Les dégâts sont spectaculaires dans la zone côtière de Concepcion: des dizaines de maisons détruites, des voitures écrasées sous les décombres, des routes éventrées et des ponts détruits, tel le grand viaduc sur le fleuve Bio Bio.

La ville de Curico, à 200 km au sud de Santiago, a été en partie détruite. "Environ 90% du centre historique est à terre. C'est-à-dire, 60% de Curico", a déploré Marcelo Vasquez, un journaliste de la Radio Estacion Uno. Lloca, à 130 km de Curico, a été balayé par une vague géante. Une vague de 2,34 mètres a touché également la ville côtière de Talcahuano, ainsi que 10 autres localités côtières du centre du pays, selon le Centre d'alerte au tsunami pour le Pacifique.
avatar
Frodon
Nounou d'enfer

Masculin
Nombre de messages : 43899
Age : 42
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 05/02/2007

Feuille de personnage
Nom du Personnage: Meriappi Drago
Classe: Roublard
Race: Halfelin

http://frodondenimes.spaces.live.com/default.aspx

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum