Villiers-le-Bel: où sont les témoins sous X ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Villiers-le-Bel: où sont les témoins sous X ?

Message par Frodon le Lun 28 Juin - 12:54

Les témoins sous X, qui devaient être entendus lors du procès des tireurs présumés, ne se sont pas présentés
C'est sur ces témoins que repose une grande partie de l'accusation.

La semaine dernière, la défense avait mis à mal l'accusation en démontrant que ces témoins pouvaient être des informateurs de la police.

Les enquêteurs chargés d'encadrer les témoins sous X lors de l'audience, devraient être entendus par la cour dans la matinée.


La cour devrait aussi entendre lundi Christopher Bernard qui témoigne à visage découvert. Le jeune homme dit avoir entendu deux des accusés discuter de l'affaire et reconnaître les faits alors qu'ils se trouvaient dans les geôles de la cour d'appel de Versailles, en attente d'une décision de la chambre de l'instruction. Pour la défense, il est impossible que le témoin ait entendu une telle discussion à cause de la configuration des lieux.

Quatre jeunes, incarcérés, sont jugés pour tentative de meurtre en bande organisée sur des policiers dans les nuits des 25 et 26 novembre 2007 à Villiers-le-Bel , ainsi que pour détention et port d'arme prohibés. Le cinquième, sous contrôle judiciaire, soupçonné d'avoir fourni un fusil à pompe, comparaît pour complicité.

Le 25 novembre 2007, la mort de deux adolescents - Moushin et Lakamy - tués à Villiers-le-Bel dans une collision entre leur moto et une voiture de police avait provoqué deux jours d'émeutes et d'échauffourées entre jeunes et forces de l'ordre.


Le rappel des faits et un rebondissement dans l'enquête
Le 25 novembre 2007, la mort de Moushin et Lakamy, tués dans une collision entre leur moto et une voiture de police à Villiers-le-Bel (Val-d'Oise) avait provoqué deux jours d'émeutes et d'échauffourées entre jeunes et forces de l'ordre.

Une centaine de policiers avaient été blessés par des tirs d'armes à feu et des jets de pierres et de bouteilles, un commissaire roué de coups, des bâtiments publics et des commerces détruits. Au moins 90 policiers se sont portés parties civiles.

Au cours de l'enquête, des témoignages anonymes avec promesse de rétribution financière avaient permis des interpellations. Quatre mois après, le 18 février 2008, une grosse opération de police conduite par un millier d'hommes, accompagnés de dizaines de journalistes, avait été sévèrement critiquée par les habitants de Villiers-le-Bel.

"Nos amis sont enfermés sans preuve depuis deux ans. Ils ont été victimes de dénonciations anonymes et rémunérées, voilà pourquoi ils sont là-bas", a dénoncé Bachir, un porte-parole du collectif "Respect, vérité, justice" qui soutient les accusés.

L'enquête sur l'accident qui mis le feu aux poudres a été spectaculairement relancée en avril dernier. La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Versailles a infirmé un non-lieu rendu par un juge d'instruction de Pontoise en faveur des policiers qui conduisaient la voiture.

La justice a ordonné un supplément d'information. Il pourrait déboucher sur une mise en examen du conducteur pour d'homicide involontaire.
avatar
Frodon
Nounou d'enfer

Masculin
Nombre de messages : 43899
Age : 41
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 05/02/2007

Feuille de personnage
Nom du Personnage: Meriappi Drago
Classe: Roublard
Race: Halfelin

http://frodondenimes.spaces.live.com/default.aspx

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum