A Small World, site de l'élite et de la jet-set

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A Small World, site de l'élite et de la jet-set

Message par Soso le Mar 18 Sep - 18:56

Je suis sur Small World. Ça n'a l'air de rien mais à l'heure de l'explosion du Web communautaire, où les sites comme MySpace et Facebook monopolisent l'attention de tous, cela vaut tous les signes extérieurs de richesse.

Oubliez d'ailleurs MySpace. Trop vulgaire. Oubliez aussi FaceBook. Faussement élitiste. Le site ne vient-il pas d'ouvrir le profil de tous ses abonnés à la consultation ? Small World, c'est le MySpace de l'élite, le FaceBook de la jet-set. Un site où Naomi Campbell et Quentin Tarantino fréquentent le gratin de la finance, du management, de l'art et des médias.

Luxe, calme et société

Car le petit monde de aSmallWorld a une particularité : il est fermé. Sa page d'accueil donne d'ailleurs le ton : "aSmallWorld est une communauté en ligne privée faite pour ceux qui ont déjà des liens forts les uns avec les autres". En d'autres termes : un réseau.

Pour rejoindre Small World, comme dans les clubs privés de la sphère réelle, il faut donc une invitation en bonne et due forme. "Si vous n'avez pas reçu d'invitation, demandez à un ami de vous inviter. Si vous n'avez pas d'amis membres. Soyez patient", avertit aSmallWorld. Après avoir reçu ce Saint Graal, les premiers pas sur le site ne trompent pas. Ici, les annonceurs sont des marques de luxe. Grand luxe. Des fabricants de montres qui coûtent un bras, des loueurs de jet privé, des banques suisses...

Pour se faire une idée de ses nouveaux e-congénères, petite visite du profil des derniers inscrits français : un diplômé de polytechnique, une autre de l'Essec, plusieurs de l'Insead, l'école de commerce qui compte parmi ses élèves un prestigieux personnage de fiction, le milliardaire aventurier Largo Winch... Autant dire, une foire aux grandes écoles fréquentées par une jeunesse dorée.

Fils et filles de

Sur Small World, les particules se ramassent à la pelle. Les jet-seteurs et les courtiers aussi. Quelques aristos désargentés et des fortunes désœuvrées se moqueront les pourfendeurs de l'élitisme. "On y retrouve tous les fils et filles des patrons du CAC 40", s'amuse Rasmus Michau auprès de LCI.fr. Directeur d'une agence de création et organisateur de soirées select, il se sert surtout du site pour prendre contact avec des personnes croisées lors de ses sorties. Il tempère pourtant : cette bonne société ne représenterait que "10% des membres du site". "Rien ne m'empêche d'ailleurs d'inviter ma concierge sur Small World", conclut Rasmus Muchau.

A condition d'avoir le droit d'inviter de nouveaux membres sur le site. Ce privilège est réservé à quelques happy few sur des critères qui restent mystérieux. Isabelle est de ceux-là. Responsable stratégie dans un fond d'investissement, elle utilise Small World pour ses "contacts de qualité" au quatre coins du globe : "J'y ai trouvé un appartement à louer à New York en deux jours !".

John Mc Enroe pour ma mère

Rien n'est en effet top beau pour les 255.000 membres de marque du site. En plus de se créer un riche réseau en ligne grâce à la fameuse théorie des 3 degrés de séparation (je connais untel qui connaît untel qui connaît untel), les membres ont accès à des forums et des bons plans exclusifs. Pour trouver une bonne table à Tokyo ou un vétérinaire de qualité à Aspen ou Monaco, par exemple.

Mais cela donne souvent dans le - très - caricatural. Qui a une adresse pour louer un yacht à Saint Barth ou une voiture de luxe à Dubaï ? Qui connaît le téléphone de John Mc Enroe pour l'inviter à l'anniversaire de ma mère ? Qui pour vendre un immeuble exceptionnel à Paris dans les "80 millions d'euros" ?

Paris Hilton a adoré

SmallWorld, c'est pourtant bien plus que ça. Un magazine de luxe en ligne, un agenda des évènements incontournables, des conseils pour voyager... Et surrtout une bourse aux emplois haut de gamme entre personnes de bonne compagnie. Le site est pour les avocats d'affaires et les grands financiers "un facilitateur de business". Si une personne est sur Small World, c'est qu'elle est fréquentable commercialement parlant. Pas question de laisser entrer un Christophe Rocancourt.

Impossible enfin de ne pas parler des fêtes de Small World. Le site a fait parler de lui pour être un vivier d'invités triés sur le volet pour les organisateurs de soirées les plus select de la planète. A Small World n'en a organisé directement que deux, légendaires, à Saint Tropez (Paris Hilton a adoré...), mais il n'est un soir sans que ses membres organisent des sauteries guindées dans le plus grandes villes du monde. Le champagne y coule à flot et vous avez toutes les chances d'y rencontrer une petite starlette hollywoodienne ou le banquier de votre banquier. A condition d'être invité.


Aimer, c'est se donner corps et âme.[Alfred de Musset]

"Le bonheur n’est pas au bout du chemin, c’est le chemin qui est le bonheur." Proverbe tibétain
avatar
Soso
Bras droit du Chef invisible

Féminin
Nombre de messages : 75253
Age : 45
Localisation : Rueil-Malmaison
Date d'inscription : 12/01/2007

Feuille de personnage
Nom du Personnage:
Classe:
Race:

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum