Le "Chagrin d'école" de Daniel Pennac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le "Chagrin d'école" de Daniel Pennac

Message par Frodon le Mer 3 Oct - 15:48

Dans son prochain livre, "Chagrin d'école", Daniel Pennac parle longuement de son enfance de cancre


Une douleur dont il est difficile de se remettre et qu'il évoque longuement dans un entretien à "Livres Hebdo" cette semaine.

"Le chagrin d'être cancre relève", dit-il, "du chagrin d'amour. Le cancre a le sentiment d'être profondément inutile, donc indigne d'amour. "

"Revenir sur cette enfance", confie-t-il encore à Jean-Maurice de Montrémy, "n'a pas été une promenade de plaisir. Il m'a fallu quatre ans pour écrire ce livre, qui semblera peut-être du "Pennac" souriant, avec des anecdotes amusantes, etc. Mais de sentir remonter en mois ces journées interminables, les cours où je ne comprenais rien, les leçons que je ne retenais pas, les devoirs sur lesquels je séchais, non, ça n'a pas été drôle".

Le cancre, c'était lui, "Daniel Pennacchioni...Fils d'un polytechniqien et d'une mère au foyer. Elevé dans une famille aimante et cultivée, dernier de quatre garçons dont les trois premiers ont fait de bonnes études".

Comme il arrive parfois, l'élève Pennac a été "sauvé" de sa "cancrerie" en troisième, par un professeur de français. Celui-ci lui a demandé non une dissertation, mais un roman, que le jeune Daniel livrait, chapitre par chapitre.

Se remet-on d'avoir été mauvais élève ? Pas aisément, même si on le dissimule "par une attitude désinvolte" ou "de joyeux récits à posteriori". En 320 pages, l'ancien dernier de la classe devenu enseignant et romancier à succès raconte son désarroi et son calvaire passés, cet avenir "réduit à rien", l'angoisse des parents. Il y ajoute un message : "pour se sauver à ses propres yeux, le cancre doit s'apercevoir qu'il existe aux yeux des adultes, qu'il a de la valeur pour eux. Et pour ce faire, il faut qu'il sente un certain amour dans la transmission du savoir : l'amour du professeur pour la matière qu'il enseigne, son intérêt réel pour sa classe et pour chaque individu à l'intérieur de cette classe, fût-ce le plus nul".

Frodon
Nounou d'enfer

Masculin
Nombre de messages : 43899
Age : 40
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 05/02/2007

Feuille de personnage
Nom du Personnage: Meriappi Drago
Classe: Roublard
Race: Halfelin

http://frodondenimes.spaces.live.com/default.aspx

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "Chagrin d'école" de Daniel Pennac

Message par Soso le Mer 3 Oct - 15:51

sympa ça comme thème !!! ca me rappelle des trucs !


Aimer, c'est se donner corps et âme.[Alfred de Musset]

"Le bonheur n’est pas au bout du chemin, c’est le chemin qui est le bonheur." Proverbe tibétain

Soso
Bras droit du Chef invisible

Féminin
Nombre de messages : 75253
Age : 44
Localisation : Rueil-Malmaison
Date d'inscription : 12/01/2007

Feuille de personnage
Nom du Personnage:
Classe:
Race:

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum