Histoire : comment se garder de l'émotion ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire : comment se garder de l'émotion ?

Message par Frodon le Ven 15 Fév - 19:48



Comment aborder l'histoire contemporaine sans se laisser déborder par l'émotion ou l'empathie ?


Après la dernière proposition de Nicolas Sarkozy ("confier la mémoire" d'un enfant victime de la Shoah à un élève de CM2), on ne saurait trop recommander la lecture d'un livre qui vient de paraître aux éditions Démopolis, "L'empire des émotions. Les historiens dans la mêlée" de Christophe Prochasson.


Une réflexion subtile et exigeante sur le rôle de l'historien, confronté, dans l'étude de l'histoire contemporaine, aux revendications mémorielles et à l'avalanche de matériaux intimes -journaux, lettres, photos, films - qui donnent leur poids de chair à des êtres disparus. "La compassion, écrit l'auteur, menace toujours un tant soit peu la cognition. Elle l'embarrasse à coup sûr".

A propos de l'affaire Guy Môcquet, Christophe Prochasson souligne que "le recours à l'histoire contemporaine pratiqué par le président de la République" est d'abord un appel à l'émotion. La lettre du jeune communiste fusillé, rappelle-t-il, ne contient "pas une ligne politique, mais de l'émotion à l'état brut". Et il avertit qu'"une pathologie" menace "de façon inquiétante l'histoire contemporaine : la tentation compassionnelle".

Interrogé sur la dernière initiative du chef de l'Etat, l'historien souligne qu'elle est emblématique des dérives pointées dans son essai : "Nicolas Sarkozy", dit-il, préfère "l'usage émotionnel" à "l'intelligence historique". Et d'ajouter : "je trouve ça plus qu'obscène : dangereux. L'école doit élever les esprits plutôt qu'émouvoir les coeurs. Quand vous passez par l'émotion, il y a toujours le risque d'y rester. C'est trahir la mission de l'école".

Publié il y a peu et projeté sous les feux de la rampe par l'actualité, "L'empire des émotions" éclaire les difficultés à bâtir une histoire contemporaine dégagée, dans la limite du possible et du souhaitable, de sa gangue d'affects et de sentiments, pour mieux la saisir, la comprendre et la restituer, en pleine intelligence.

-> "L'empire des émotions. les historiens dans la mêlée" Christophe Prochasson (éditions Démopolis), 24 euros.

Frodon
Nounou d'enfer

Masculin
Nombre de messages : 43899
Age : 40
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 05/02/2007

Feuille de personnage
Nom du Personnage: Meriappi Drago
Classe: Roublard
Race: Halfelin

http://frodondenimes.spaces.live.com/default.aspx

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum